Aérophagie douloureuse: comment la soulager grâce au yoga?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous souhaitez soigner votre aérophagie ? Avez-vous pensé à faire du yoga ? Si ce n’est pas le cas, voici quelques positions qui devraient vous plaire !

Aérophagie douloureuse : comment la soigner grâce au yoga ?

Aérophagie douloureuse : utiliser la demi-sauterelle ou la sauterelle

La première position que nous pouvons vous présenter n’est autre que celle de la sauterelle ou la demi-sauterelle. Néanmoins, il est important de savoir qu’au-delà du fait que cette dernière soit bonne pour le dos, les hanches, mais aussi les cuisses, c’est une excellente position pour soulager les intestins.

Il faut savoir que c’est une position qui aide fortement à lutter contre l’indigestion, mais aussi contre la constipation. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette position permet de restaurer le système digestif, ce qui n’est pas négligeable.

Comment se pratique cette position ? C’est ce que nous allons vous dire tout de suite :

  • Mettez sur le ventre, en position allongée.
  • Vos bras doivent être placés le long du corps.
  • Le menton doit être posé au sol tout en inspirant.
  • Vous devez ensuite lever une jambe, sans plier le genou, ni la cheville. Faites attention à ce que votre dos soit bien droit.
  • Vous devez ensuite rester dans cette position pour inspirer et expirer 5 fois. Une fois que cela est terminée, il ne vous reste plus qu’à faire pareil avec l’autre jambe.

L’angle étiré en tension, une position de yoga efficace pour se soigner

La deuxième position de yoga que nous pouvons vous donner pour lutter contre l’aérophagie est celle de l’angle étiré en tension. C’est une position qui stimule et favorise vraiment la digestion.

Pour la réaliser, il n’y a rien de plus simple. Voici les étapes que vous devez suivre :

  • Vous devez entre en posture du chien, soit un V à l’envers. Vos mains et vos pieds doivent être bien posés au sol.
  • Vous devez ensuite mettre votre pied droit au niveau de votre main droite. La plante de ce dernier doit être ancrée dans le sol. Pour vous appuyer, il faut le faire avec la poitrine et la main gauche.
  • Votre main gauche doit ensuite être à l’extérieur de la jambe droite. Et la paume doit être sur le sol.
  • Vous devez rester en équilibre et levez doucement votre main gauche vers le ciel. 10 respirations suffisent pour cet exercice.

La torsion assise

La dernière position du yoga qui pourra particulièrement vous plaire, est tout simplement celle de la torsion assise. Vos organes tels que le foie, la rate ou encore l’intestin seront parfaitement tonifiés.

Voici comment procéder :

  • Vous devez être en position assise et avoir les genoux fléchis.
  • Votre pied droit doit glisser sous votre jambe gauche. Notons également que votre talon droit doit être sous votre fesse.
  • Le pied gauche doit être de l’autre côté de la cuisse droite. Faites attention à ce que votre dos soit bien droit.
  • Vous devez tirer vos genoux jusqu’à ressentir un étirement. 10 respirations suffisent pour cette position.

Comme vous pouvez le constater, il est parfaitement possible de faire appel au yoga pour soulager l’aérophagie. Nous vous avons présentés trois positions, mais il en existe de nombreuses autres !


Lisez aussi:

Aérophagie : les aliments à éviter pour soulager son ventre

Aérophagie et douleur thoracique dès que je mange : que faire ?