Quels sont les symptômes de l’aérophagie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous ne connaissez pas les symptômes de l’aérophagie ? Pas de panique, nous allons tout vous dire au sein de cet article. Mais il est important de savoir qu’ils ne sont pas nombreux. De plus, ces derniers sont plutôt facilement reconnaissables ! C’est par ici que ça se passe !

Quels sont les symptômes de l’aérophagie ?

Quelles sont les causes de l’aérophagie ?

Il est important de savoir que l’aérophagie possède de nombreuses causes qui ne sont pas forcément négligeables. Nous avons réalisé une liste de ces dernières pour que vous puissiez en apprendre plus :

  • Le fait d’avoir sucé son pouce ou de le faire encore à l’heure actuelle.
  • Le fait de mastiquer un chewing-gum.
  • Si vous buvez trop de boissons gazeuses, il est important de savoir que cela peut vous provoquer de l’aérophagie.
  • Une déglutition trop rapide peut également en être la cause.
  • L’anxiété ainsi que le stress sont également deux facteurs non-négligeables.
  • Certaines maladies peuvent aussi provoquer de l’aérophagie.
  • Le port d’une prothèse dentaire si cette dernière n’est pas appropriée.
  • Avoir l’habitude de roter, si cela est devenu un « tic ».

Quels sont les symptômes de ce trouble ?

Il est également important de savoir que l’aérophagie présentent de nombreux symptômes qui ne sont pas négligeables. Voici une liste de ces derniers pour que vous puissiez vous y retrouver facilement :

  • Vous pouvez avoir une sensation de ballonnement, ce qui n’est pas forcément agréable.
  • Vous pouvez aussi ressentir une sensation de pesanteur.
  • Vous pouvez roter et péter de manière fréquente.

Les symptômes sont beaucoup moins variés que les causes. Mais il n’en reste pas moins intéressant de les connaître.

Traiter et prévenir l’aérophagie : les solutions

Pour prévenir au mieux l’aérophagie, il est important de savoir qu’un régime alimentaire adapté est presque obligatoire. En effet, de nombreux aliments sont à éviter. Bien que vous puissiez en manger, il ne faut pas en abuser non plus.

Néanmoins, il est parfaitement possible de traiter l’aérophagie. Voici comment faire :

  • Éviter les boissons gazeuses.
  • Manger doucement, mais prenez aussi le temps de mâcher.
  • Ne prenez pas l’habitude de roter volontairement.
  • Ne pas sucer son pouce, ni mâcher de chewing-gum.
  • Ne pas grignoter lors de la journée.

Si c’est le stress qui vous fait avoir de l’aérophagie, il serait tant de penser à des alternatives comme le yoga ou encore des exercices de respiration.

Des traitements complémentaires !

Vous pouvez également utiliser de l’homéopathie et de la phytothérapie pour soulager votre aérophagie. Néanmoins, avant toutes choses, il vaut mieux demander l’avis d’un expert de santé.

En effet, ce dernier sera en mesure de vous dire si ou non, les traitements complémentaires peuvent faire effet sur vous ou non.

En conclusion, il est plutôt difficile de trouver un traitement contre l’aérophagie. En effet, il n’y a pas de médicaments à proprement parlé. Il faut surtout surveiller son alimentation et respecter certaines consignes, que cela plaise ou non.


Lisez aussi:

Quels sont les aliments qui donnent des gaz ?

Régime FODMAP: comment régénérer son côlon irritable?